Un nouvel élan pour l’emploi, la croissance et l’investissement

La Commission européenne a publié son examen annuel de la croissance, son rapport sur le mécanisme d’alerte, son projet de rapport conjoint sur l’emploi et ses avis sur les projets de plans budgétaires des pays de la zone euro.

141128ec1-detail

Le Vice-président Dombrovskis et les commissaires Moscovici et Thyssen ont présenté aujourd’hui le paquet de l’automne 2014 sur la gouvernance économique pour lancer le nouveau semestre européen.

L’examen annuel de la croissance définit les priorités économiques et sociales générales pour l’UE pour 2015, dans le cadre de l’approche globale de la Commission européenne pour soutenir la création d’emplois et replacer l’Europe sur la voie de la croissance. Voir le communiqué de presse ici.

Dans son examen annuel de la croissance, la Commission recommande de poursuivre une politique économique et sociale reposant sur trois piliers principaux: 1) un coup de fouet aux investissements, 2) un renouvellement de l’engagement en faveur des réformes structurelles et 3) la poursuite de la responsabilité budgétaire. Le communiqué de presse ci-dessous présente ces priorités sociales et économiques plus en détail.

Le rapport sur le mécanisme d’alerte (RMA), fournit un contrôle des risques économiques potentiels des 28 économies de l’UE afin de fournir une alerte précoce sur des déséquilibres tels que des booms immobiliers ou des crises bancaires. Il indique les pays qui nécessitent une analyse plus poussée (bilans approfondis) pour examiner en détail l’accumulation et la correction des déséquilibres Voir la fiche d’information complète.

Le projet de rapport conjoint sur l’emploi, qui analyse la situation de l’emploi en Europe et les mesures prises à cet égard par les États membres servent de base pour une analyse ultérieure ainsi que la surveillance et la coordination tout au long du semestre européen. Ce rapport montre que les réformes structurelles importantes portent leurs fruits. Il analyse également le potentiel d’amélioration des performances en matière sociale et d’emploi de l’UE dans son ensemble (pour en savoir plus, voir la fiche d’information).

La Commission publie également une revue des différents textes législatifs qui composent le “Six Pack” et le “Two Pack”. Alors que la législation a considérablement renforcé la gouvernance économique de l’UE, cette revue révèle des zones d’amélioration dans le domaine de la transparence et de la complexité de l’élaboration des politiques ainsi que leur impact sur la croissance, les déséquilibres et la convergence.

Enfin, la Commission publie ses avis sur les projets de plans budgétaires des pays de la zone euro pour 2015. qui évaluent si les budgets nationaux sous-jacents sont en ligne avec les obligations découlant du Pacte de stabilité et de croissance. Voir le Communiqué de presse et la fiche d’information.

Dans certains cas, le risque de non-conformité a des implications dans le cadre de la procédure de déficit excessif. Dans les cas de la France, de l’Italie et de la Belgique, la Commission examinera la situation au début de Mars 2015. Cela se fera à la lumière de la finalisation des lois de finances et de la présentation de programmes de réformes structurelles annoncées par les autorités nationales dans leurs lettres à la Commission le 21 Novembre dernier. Ces trois États membres se sont engagés au plus haut niveau à adopter et mettre en œuvre ces programmes au début de l’année 2015. Ces mesures devraient permettre de renforcer la soutenabilité des finances publiques à moyen terme. Voir les lettres ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :