Tribune: Les entreprises sociales, pour renouer avec la croissance en Europe.

Par Henri Malosse, président du Comité économique et social européen, Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne à l’industrie et à l’entrepreunariat, Michel Barnier, commissaire européen au marché intérieur et aux services et László Andor, commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion.

Ce ne sont encore que des signes timides, mais l’Europe, en ce début d’année 2014, peut regarder devant elle avec un peu plus de sérénité. Elle doit mettre désormais tous ses moyens à retrouver une croissance plus durable.

La crise a remis en cause le modèle occidental, fondé sur le libre marché et un Etat-providence. Le «contrat social» entre l’Etat, garant du modèle social, et les citoyens, consentants à l’impôt, est de plus en plus fragilisé, subissant l’effet ciseau entre l’explosion des dépenses sociales liées à la crise et la réduction des ressources. Cette fracture est particulièrement douloureuse pour les jeunes, dont près de 60% sont au chômage dans certains pays.

Il ne s’agit pas de rejeter le modèle de croissance fondé sur l’initiative individuelle et l’ouverture aux échanges, mais nous devrons être capables de nous réinventer vers une croissance plus verte, plus sobre et plus équitable…

 

Lire la suite de cette tribune ICI

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :