INTERVIEW – Ciné-Jeune de l’Aisne

cinejeune_ban-01Ciné-Jeune de l’Aisne est la nouvelle appellation qui succède au Festival International de Cinéma Jeune Public créé à Laon en 1983. Il élargit son territoire au département, nouveau partenaire d’appui, et adopte une nouvelle stratégie privilégiant la qualité et la proximité, pour créer un moment fort de l’action cinématographique et de la vie culturelle dans l’Aisne.

Nous vous proposons de découvrir les acteurs soutenus par les fonds européens au sein de votre région au travers d’une interview !

CIED «Pouvez-vous vous présenter et décrire votre activité ?»

Agathe «Agathe Martin, administratrice de l’association Ciné-Jeune de l’Aisne qui a été créée en 1983 dans le but d’organiser annuellement un festival de cinéma jeune public. C’est un festival qui se déplace dans plusieurs villes étapes du département. L’association ne fait pas qu’un festival, nous coordonnons également des dispositifs d’éducation à l’image avec l’Education Nationale et sommes partenaires de nombreux projet culturels en milieu scolaire, périscolaire, centres sociaux…»

 

CIED «Percevez-vous des financements européens ?»

Agathe «Pendant un certain nombres d’années, nous avons reçu des subventions Médias. En 2014, la commission a rejeté notre dossier pour le subventionnement 2015, les nouveaux critères de sélection ne collaient plus avec ce que l’on faisait. En 2015, nous avons fait une demande, via Europe Créative, sur un projet ponctuel : un séminaire autour des nouveaux dispositifs et des nouveaux outils numériques dans l’éducation à l’image en collaboration avec d’autres festivals européens. Aujourd’hui, nous souhaiterions nous orienter vers des financements Erasmus +, plus adaptés à nos actions auprès des jeunes publics, en particulier avec nos jurys jeunes qui décernent les prix dans nos différentes compétitions pendant le festival.»

 

CIED «Et concernant votre jury, combien avez-vous de jeunes ?»

Agathe «En 2016, le jury qui décerne le grand prix est composé de 6 jeunes français, 2 jeunes italiens, 2 jeunes allemands et 2 jeunes polonais. C’est un jury jeune européen. Chaque année, nous essayons de varier l’origine des délégations.»

 

CIED «Comment avez-vous connu les financements européens ?»

Agathe «Nous avons découvert ces financements avec l’aide du Centre Information Europe Direct et de la Fédération Départementale des Maisons des Jeunes et de la Culture avec qui nous échangeons régulièrement et aussi grâce à notre déléguée artistique qui se déplace souvent dans les festivals européens où les informations sur les demandes de subvention des uns et des autres circulent.»

 

CIED «Pourquoi sollicitez-vous d’Erasmus + ?»

Agathe «Nous avons l’intention de monter un projet d’échange de jeunes autour du cinéma européen, l’idée est d’avoir plusieurs délégations de jeunes de pays étrangers qui se rencontrent lors d’une “colonie cinéma” pendant une semaine, avec projections, échanges, débats, ateliers pratiques et rencontres professionnelles. Celui-ci pourrait avoir lieu l’été prochain et nous y travaillons actuellement afin de déposer le dossier de demande de subvention en février.»

 

CIED «Comment vous est venue l’idée de créer un jury européen et quels en sont les intérêts ?»

Agathe «Ça fait très longtemps que cela existe à Ciné-Jeune. Il y a beaucoup de collaboration entre les festivals européens jeune public et les échanges sont habituels. En 2016, même si le festival n’a duré que 4 jours, les jeunes ont pu échanger et tisser des liens forts. Ils restent ensemble tout le long du festival alors qu’ils n’ont pas tous le même niveau : par exemple, nous avons eu deux polonaises qui ont l’habitude d’aller en festival avec une culture cinématographique poussée et à côté, des jeunes (ruraux) de Guise qui découvrent totalement cet univers et c’est cette différence qui les pousse a communiquer entre eux. C’est vraiment génial de pouvoir proposer ça à des jeunes qui n’ont pas beaucoup d’opportunités de ce genre. C’est motivant pour eux et il y a beaucoup de choses à découvrir.»

CIED «Merci Agathe de nous avoir éclairé sur votre fonctionnement et nous vous souhaitons toute la réussite de votre projet d’échange de jeunes européens.»

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :